Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maman-Louve.over-blog.com

Se retrouver à deux quand on est trois

26 Février 2014 , Rédigé par Maman-Louve Publié dans #Humeur(s)

Chère lectrice,

A la base je voulais écrire cet article pour la Saint-Valentin, ça me semblait indiqué pour l’occasion… même si je n’aime pas particulièrement cette fête très (trop) commerciale. Malgré tout j’étais contente de recevoir un joli bouquet de roses de mon Loup, parce que finalement, la dernière fois que j’ai eu des fleurs c’était à la maternité pour la naissance de louveteau… oui, chère lectrice, même avec un mâle adorable et attentionné, les bonnes habitudes des petites attentions qui font tant plaisir se font plus rares avec le temps… Pas par manque d’amour non, mais parce qu’on n’y pense plus, parce qu’on est des parents-débordés-qui-bossent-comme-des-dingues, parce que dès qu’on a fini le boulot on met la casquette de notre deuxième métier : parents ! Et qu’après ça on s’écroule…

C’est donc le propos de mon billet. Au départ il y a un couple très amoureux qui se fait plein de câlins, de tendresses, de papouilles, tout le temps, à toute heure, sans raison, juste parce qu’on a besoin de se sentir tout près, collés-serrés (on est tactiles ou on ne l’est pas) ; un couple qui parle beaucoup, énormément, de tout et de rien, de la politique, d’égyptologie, d’astrologie, de la possible vie extra-terrestre et j’en passe ; qui refait le monde, qui voudrait le changer, qui cherche une solution pour sauver la planète (oui, rien de moins) ; qui cherche des idées pour inventer quelque chose qui le rendrait millionnaire et servirait à bon nombre de personnes (oui oui on a de l’ambition) ; qui regarde des films, des dessins animés (oui, grands enfants, toujours), des spectacles comiques et qui rigole à tout bout de champ en faisant des imitations ; un couple qui s’entend bien (ok, pas tout le temps, mais presque !) et décide de vivre ensemble.

A l’arrivée on a un couple qui peine à passer des moments à deux, par manque de temps et d’énergie… Entre-deux il y a eu un louveteau et ce n’est pas un petit changement !!! Oh attention hein, je ne me plains pas, j’ai voulu avoir louveteau, j’étais consciente des implications et je sais que cette situation est transitoire, mais je ne fais que constater ! Un bébé demande tellement d’énergie et d’attention ! Quand il sera plus grand et un peu plus indépendant je pense (j’espère !) qu’on pourra plus facilement lui dire d’aller jouer dans sa chambre un moment et trouver du temps pour nous…

Mais pour le moment c’est compliqué… ce n’est pas gravissime, on n’en souffre pas vraiment mais je me dis qu’il faut aussi qu’on arrive à se retrouver, à dégager du temps pour s’aimer encore plus fort et se le montrer autant (voire plus) qu’avant… Je comprends mieux maintenant pourquoi les couples peu solides ou s’engageant dans la parentalité en ayant déjà une relation légèrement bancale se séparent dans les premières années de leur enfant... Il faut être un couple en béton pour survivre à ce tsunami, ce bouleversement dans les habitudes, dans la gestion du temps !

Louveteau n’a pas encore un an et je le trouve trop petit, trop accroché à nous, pour le laisser un week-end et partir en amoureux… Peut-être que c’est une excuse, quand on veut on peut, mais moi je n’ai tout simplement pas envie de le laisser un week-end alors que je le vois déjà tellement peu mon loulou ! Bon, donc on tire une croix sur le week-end en amoureux pour le moment…

Le soir et le week-end j’ai plutôt l’impression qu’on co-habite et qu’on co-parente… Je m’explique, Papa-Loup s’occupe de louveteau et joue avec pendant que je fais ses purées, les courses, les lessives etc. Je m’occupe de nourrir, changer, câliner et coucher louveteau pendant que son père a un peu de temps pour geeker… Parfois je prends le temps de me poser un moment avec mes deux hommes mais je ne tiens pas en place, mon cerveau bouillonne et j’ai la liste des « choses à faire » qui tourne en boucle dans ma tête… Peut-être que je m’organise mal, je ne sais pas, il ne me semble pas perdre du temps inutilement, au contraire il me semble que je passe mes soirées et mes week-ends à courir pour faire le maximum de choses en un minimum de temps… Toujours est-il que quand louveteau est à la sieste ou au dodo pour la nuit et que j’évite donc les tâches qui font du bruit et risquent de le réveiller, moi aussi j’ai envie d’un peu de temps pour geeker, pour prendre ma douche etc. Ensuite il nous reste de notre soirée une heure, une heure trente, deux heures à tout casser pour manger et regarder un peu la télé… C’est là qu’en général je m’écroule de fatigue, le ventre plein et avec ma « to-do list » cochée comme il faut tout partout !

Alors oui, je l’avoue, il faut parfois que je pense que ça fait un moment qu’on ne s’est pas fait de bisous, de papouilles, de câlins… d’un autre côté c’est notre fils qui en reçoit plein, de notre part à tout les deux ! Mais il ne faut surtout pas qu’on oublie ce qu’on était au départ, nous deux, une Louve et son Loup ! On s’aime, mais l’amour ça s’entretient, sinon la flamme s’éteint doucement !

Je n’ai pas de trucs, je n’ai pas d’astuces à vous donner pour apprendre à se retrouver à deux quand on a un petit bébé entre nous (qui nous sépare mais qui nous unit aussi). Au contraire, d’ailleurs si vous avez envie de partager vos idées vous êtes les bienvenues ! Non, tout ce que j’aimerais dire c’est qu’il faut penser à l’autre d’abord comme un conjoint et non comme un parent ou des bras secourables en cas de pétage-de-plombs-bébé-qui-pleure-tiens-chéri-prends-le… Il faut se souvenir de ce qu’on était, se re-découvrir amoureux, retrouver des habitudes, même insignifiantes qu’on avait avant (se tenir la main pendant le film par exemple). Il faut y penser et le faire, malgré le stress, la fatigue, le gros rhume qui nous lamine pour au moins une semaine etc…

Alors oui, c’est bête mais je me dis que je vais intégrer mentalement dans ma « to-do list » du week-end une case « passer du temps avec chéri, discuter, se câliner ». Parce que si je l’ai choisi c’est qu’il y a une bonne raison, si louveteau existe c’est parce que je l’ai choisi lui et personne d’autre ! Il est mon Loup, envers et contre tout et je n’ai pas fondé une famille avec lui pour la voir se désintégrer par manque d’attention, de communication, d’énergie ou de temps !

Voilà, ça c’est ma « bonne résolution » de Saint-Valentin…

N.B. : honnêtement, j’admire énormément les parents de familles nombreuses et je me demande vraiment comment ils arrivent à gérer leur couple ?! Nan parce que moi j’aimerais bien un(e) petit(e) deuxième mais je pense qu’on va attendre un peu quand même hein… d’ailleurs tiens, j’ai trouvé l’idée pour mon prochain article ;)

Partager cet article

Commenter cet article