Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maman-Louve.over-blog.com

10 mois déjà!

18 Janvier 2014 , Rédigé par Maman-Louve Publié dans #Bb

Chère lectrice,

Mon louveteau a 10 mois aujourd’hui…

Mon bébé, 10 mois de joie et de bonheur à l’état pur ! 10 mois de tes regards de plus en plus vifs et éveillés et de tes coups d’œil coquins ; 10 mois d’apprentissage de nous deux, de nous trois, 10 mois de découverte du monde qui t’entoure, 10 mois d’émerveillement ; 10 mois de tes sourires au quotidien et de ton rire « qui lézarde les murs » comme dans la chanson de Renaud. (Oui je sais, j’ai des références musicales de trentenaire, voire plus, mais les textes « de mon époque » sont quand même plus profonds que les « papaoutai » non ? Enfin, ça c’est un autre discours…)

Ces 10 mois ont passé à une vitesse impressionnante, 10 mois qui t’ont transformé de petit bébé à petit garçon dont le caractère commence à se manifester de plus en plus… Je suis partagée entre mon envie de retrouver mon petit bébé, de revenir en arrière, d’arrêter ce temps qui file à une vitesse vertigineuse et ma curiosité de te voir grandir et évoluer, de suivre un à un tous tes apprentissages… Alors je me dis que la route est devant : le plus beau, le plus fort, le plus instructif reste à venir ! Je vais mettre tes pas dans les miens pour t’ouvrir la voie, te montrer le chemin, t’avertir des embûches et te protéger des obstacles mais je vais aussi mettre mes pas dans les tiens pour que tu me montres où tu veux aller… Je veux être ton guide et ton support, j’ai hâte mais pas trop non plus car tu grandis bien assez vite déjà et je tiens à savourer chaque instant de cette croissance, chaque centimètre de plus, chaque bêtise, chaque rire, chaque émerveillement…

Ces derniers mois j’ai l’impression qu’il y a une nouveauté par jour, soit dans tes attitudes, soit dans tes gazouillis où tu mélanges de plus en plus de syllabes… J’essaye d’en noter le plus possible pour ne pas oublier… la plupart sont peut-être banales ou communes mais tu es mon premier et chaque avancée m’émerveille !

Tu te mets debout dans ton parc, tu jettes tous les jouets et les peluches qui sont dedans par-dessus bord en criant « béh-béh !» qui vaut pour « tombé ». Et même si Papa-Loup et moi avons décidé de ne pas les ramasser pour te les redonner tout de suite (nous ne sommes pas qualifiés en ramassage de jouets, on n’a pas non plus fait le stage de ramasseurs pour Roland Garros), ça n’a pas l’air de te gêner, toi ce qui t’amuse c’est de vider ton parc mais une fois qu’il est vide tu t’occupes autrement.

Tu essayes d’attraper la queue du chat (ou ses oreilles) mais tu as l’air très déçu et tu ne comprends pas pourquoi elle fuit dès que tu t’approches trop brusquement. Par contre tu te calmes tout de suite quand elle t’entend pleurer et qu’elle vient vers toi, comme pour te consoler.

Tu lèves les bras pour qu’on te soulève quand on te dit « tu viens ? ».

Tu t’évertues à vouloir aller vers les prises mêmes si c’est la cinquantième fois que l’on te dit non, c’est dangereux.

Tu tends les objets et les reprends en disant « ta » et « té ».

Tu t’énerves visiblement quand tu montres un jouet en faisant tout en discours et que nous, parents débiles, ne comprenons pas ce que tu souhaites.

Tu crises un peu quand on te déplace ou qu’on t’empêche de faire ce que tu veux faire.

Tu montres toutes les lumières de la maison en disant « té-té ».

Tu dis « pa-pa » à ton père mais aussi à moi. Quand je te regarde en disant « non, moi c’est ma-ma » tu me fixes l’air concentré et tu répètes « pa-pa »… mais dans le babyphone la nuit quand tu te réveilles et que tu appelles tu dis bien distinctement « ma-ma »… A croire que tu le fais exprès pour me faire tourner en bourrique, hihi ! Finalement, depuis hier tu dis « mamamam », peut-être que tu as compris la différence ?

Il y en a des centaines d’autres de ce genre et toutes te font grandir un peu, apprendre, découvrir, avancer… Et nous, parents primipares, nous retombons un peu en enfance à travers toi, en regardant la vie à travers tes yeux.

Tu es notre bonheur de chaque jour et on t’aime si fort !

Partager cet article

Commenter cet article